Joshua Reynolds

Publié le 22 Janvier 2014

Il y a quelques temps, je lisais « Mudwoman ». Dans ce livre, M.R. Neukirchen était dépeinte par son amant sous les traits de Jane, comtesse de Harrington dans la toile de Joshua Reynolds.

Joshua Reynolds

Je lis actuellement « La nuit d'Ostende » de Paule Noyart. A la page 175, l'on trouve la description suivante :

Master Hare, c'est la jeune Irène aux cheveux dorés et à l'oeil clair, la jeune Irène encore heureuse qui, découvrant qu'elle va peut-être vouloir autre chose qu'un bonheur tranquille, tend une main vers l'inconnu.

Page 175

Master Hare de Joshua Reynolds

Master Hare de Joshua Reynolds

Joshua Reynolds et les écrivains... La coïncidence est amusante.

 

Coïncidence ? Peut-être pas tout à fait si l'on considère que ledit Joshua Reynolds fut le fondateur avec Samuel Johnson du Literary Club.