« La fille du loup » de Patrice Favaro

Publié le 26 Mai 2014

Depuis que j'ai lu et vraiment beaucoup aimé « Du sable entre tes doigts », je garde toujours un oeil sur les écrits et les activités de Patrice Favaro.

Aussi, un jour, j'ai écouté cette entrevue :

Il n'en fallait pas plus pour que je plonge dans ce petit roman d'une quarantaine de pages publié aux Éditions Thierry Magnier.

 

Il s'agit d'un conte, ou plutôt d'une fable. Je préfère ici ce second terme qui rappelle Jean de la Fontaine et cette façon d'utiliser les animaux pour nous parler des travers, des dérapages et des absurdités de notre société.

 

 

Ce livre est une grande réussite. Le message est d'une grande clarté et l'on ne souhaite qu'une chose : qu'il devienne un jour ( et le plus rapidement possible ! ) obsolète... Oui, je sais, certains me trouvent un peu utopiste, mais bon, je suis ainsi faite.

 

Mais, une question demeurait sans réponse pour moi à la fin de ma lecture : comment les plus jeunes percevront-ils ce texte ? J'ai donc demandé à mon fils Théo qui a dix ans de lire « La fille du loup ». 15 minutes plus tard, il revient et me dit : « C'est super ! Mais, heureusement que la brebis sage et intelligente était là. C'est qui celle-là ? Pourquoi elle est différente ? »

 

 

Voici une remarque à laquelle je ne m'attendais pas. Du tac au tac, j'ai répondu « elle avait peut-être lu un livre comme celui que tu viens de lire ! » Cela a semblé être une explication suffisante pour Théo. J'étais donc tirée d'affaire cette fois-ci.

 

Il demeure toutefois que cette question était effectivement celle que l'on doit se poser :

qui sont les brebis sages, intelligentes et convaincantes de notre monde actuel, de notre entourage ?