«Barbe-Bleue» d'Amélie Nothomb

Publié le 2 Novembre 2013

«Barbe-Bleue» d'Amélie Nothomb

Je n'avais pas lu de livre d'Amélie Nothomb depuis longtemps. Effectivement, après un engouement initial, je m'étais lassée.

C'est à la faveur du challenge du petit bac d'Enna que j'ai cependant décidé de lire «Barbe-Bleue» (pour le mot «barbe»!).

J'ai beaucoup aimé ces retrouvailles avec Amélie Nothomb. Sa « plume », le ton décalé de ses personnages, cette manière dont les deux « outils » littéraires cités précédemment lui permettent d'aborder des sujets délicats en toute liberté.

L'on retrouve ici des thèmes chers à l'auteur : l'aristocratie, l'enfermement, la passion, le champagne.

Et puis, Amélie Nothomb a ici une nouvelle trouvaille qui nous donne à la fois un peu l'impression d'entrer dans la tête d'un serial killer, mais qui comporte aussi une grande part de poésie : le meurtre chromatique.

De belles retrouvailles donc avec Amélie Nothomb et son « Barbe-Bleue» moderne.

«Barbe-Bleue» d'Amélie Nothomb

Cette chronique est rédigée dans le cadre du Challenge Petit Bac 2013.