«Québec cherche Québécois pour relation à long terme et plus: comprendre les enjeux de l'immigration» de Tania Longpré

Publié le 6 Juin 2013

«Québec cherche Québécois pour relation à long terme et plus: comprendre les enjeux de l'immigration» de Tania Longpré

Le Québec : un pays, des livres, toujours plus de livres ! Les dernières recrues se retrouvent toutes ici.

********************************************************************************************************************

Dans un style que je n'ai pas du tout apprécié, à grand renfort de statistiques, ma foi bien inutiles, et d'anecdotes non mises en contexte, Tania Longpré arrive cependant à dresser un portrait assez fidèle du peuple québécois face à ses immigrants.

En lisant le livre de Tania Longpré, j'ai eu l'impression de me trouver devant une personne ayant une prodigieuse montée de lait et laissant, sous le coup de celle-ci, échapper des mots qui, je l'espère, dépassent sa pensée.

Prenons le cas d'une femme portant le tchador mais maîtrisant le français: va-t-elle aussi bien s'adapter à notre société qu'une Moldave ne parlant pas un mot de français mais vêtue comme n'importe quelle Québécoise? La question mérite qu.on s'y attarde: celle qui se réfugie sous son tchador ne démontre-t-elle pas une volonté d'isolement envers sa nouvelle société?

Page 38

Bien sûr, l'identité est une fierté chez chacun, mais il est toujours surprenant de voir que des gens qui sont ici depuis une vingtaine d'années se présentent encore comme étant vietnamiens, chiliens, turcs ou encore italiens.

Page 53

Par la suite, à partir environ de la moitié du livre, Tania Longpré se radoucit pour terminer en disant qu'elle «adore» les immigrants. L'on a alors un peu de mal à croire en sa sincérité.

Malgré les nombreuses réserves énoncées précédemment, «Québec cherche Québécois...» a le mérite d'amener son lecteur à se questionner sur la question de l'immigration. Je l'ai donc fait à mon tour et je me permets d'apporter ici le fruit de mes réflexions.

«Québec cherche Québécois pour relation à long terme et plus: comprendre les enjeux de l'immigration» de Tania Longpré

L'immigration me semble se définir comme étant une nouvelle éducation. À la suite des apprentissages acquis dans un pays d'origine, le nouvel arrivant doit ici ré-apprendre.

Aussi, comme dans tout processus d'enseignement, la réussite de celui-ci dépend en grande partie de la personne enseignante.

Dans le cadre académique, cette personne enseignante est le professeur. La relation avec l'élève est à établir, ce qui se fait, à quelques exceptions près, assez bien.

Mais, dans le domaine culturel et de vie commune, qui est-elle cette personne enseignante? Ce référent?

Il n'en existe actuellement pas.

Les plus chanceux parmi les immigrants croisent sur leur route des Québécoises et Québécois qui, pourrait-on dire, les parrainent temporairement et parfois plus durablement.

Quelle solution pour tous les autres?

«Québec cherche Québécois pour relation à long terme et plus: comprendre les enjeux de l'immigration» de Tania Longpré

Je fais aujourd'hui une proposition, qui ne coûte absolument rien financièrement parlant et dont la mise en place me semble assez aisée, dans l'espoir qu'elle soit entendue de nos dirigeants.

Selon moi, la solution réside dans le parrainage des immigrants. Pour chacun d'entre eux, proposons un parrain ou une marraine au Québec.

Qui devraient-être ces parrains ? Des Québécois volontaires qui auraient à coeur l'intégration des nouveaux arrivants et qui se proposeraient (par le biais d'une liste gérée par chacune des régions de notre belle province) d'être la personne ressource d'un immigrant.

La tâche consisterait à répondre aux questionnements du mieux possible, à faire découvrir la culture, à initier, à accompagner.

Tels de jeunes enfants, les immigrants ont besoin d'un parent qui ne fait pas que leur dire «pour marcher, il faut mettre un pied devant l'autre», mais qui, le temps pour eux de savoir avancer adéquatement, se propose de leur tenir la main.

«Québec cherche Québécois pour relation à long terme et plus: comprendre les enjeux de l'immigration» de Tania Longpré
«Québec cherche Québécois pour relation à long terme et plus: comprendre les enjeux de l'immigration» de Tania Longpré

Cette chronique a été écrite dans le cadre de Masse Critique Québec de Babelio. Merci!