«Les gens heureux lisent et boivent du café» d'Agnes Martin-Lugand

Publié le 14 Août 2013

«Les gens heureux lisent et boivent du café» d'Agnes Martin-Lugand

Je suis déçue. Le titre était si prometteur. La couverture si attirante.

En fait, il s'agit d'un «livre de filles».

L'écriture est sans relief, l'histoire sans surprises.

Tout est cousu de fil blanc et de nombreux clichés se succèdent au fil des pages.

Heureusement, c'est en Irlande que Diane décide d'aller se ressourcer suite à la mort de son mari et de sa fille et c'est à cet endroit qu'elle va rencontrer Edward. Ceci donne lieu à quelques descriptions de ce splendide pays si sauvage.

Les filles donc, si vous avez une soirée à tuer, voici une occupation qui ne demande aucun effort de réflexion, qui ne changera pas le monde, mais qui permet de passer deux petites heures à penser à autre chose.

Pourquoi pas, mais je ne m'attendais vraiment pas à ça. Cela m'apprendra à lire des livres sans me renseigner du tout sur leur contenu. Il y a, avec ce système, de bonnes et de moins bonnes découvertes. Pas grave. Meilleure chance la prochaine fois !