«Et pourtant» de Robert Giroux

Publié le 7 Juin 2013

«Et pourtant» de Robert Giroux

Le Québec : un pays, des livres, toujours plus de livres ! Découvrez les dernières recrues ici.

********************************************************************************************************************

J'ai eu le privilège de rencontrer Robert Giroux et de recevoir en cadeau son livre de poésie.

Fidèle à ma boulimie livresque, je l'ai dévoré.

Rien.

Alors, j'ai recommencé.

Un peu.

J'ai recommencé encore.

Beaucoup.

Et j'ai enfin compris.

La poésie ne se lit pas.

On lit un roman.

On relit la poésie.

On choisit une page, celle qui sera la nôtre et on la lit jusqu'à la connaitre par coeur.

Fait divers - Page 48 - Ma page

Fait divers - Page 48 - Ma page

Cela faisait un petit moment que j'étais consciente de mon incapacité à lire de la poésie.

Grâce à Robert Giroux, j'ai compris qu'il ne s'agissait pas de mon incapacité, mais de mon ignorance.

Qui nous parle de poésie? Où est-elle dans notre quotidien?

Je n'avais jamais appris la poésie au-delà de Baudelaire et Éluard.

Et pourtant... les poètes de nos jours sont si nombreux.

Merci Monsieur Giroux.