«Tistou les pouces verts» de Maurice Druon

Publié le 10 Novembre 2013

 

J'avais lu « Tistou les pouces verts» lorsque j'étais enfant et j'en gardais un vague souvenir : le don de Tistou, le poney Gymnastique et les illustrations du livre... belles et colorées.

 

J'avais ici peur d'être déçue, de ne pas retrouver la magie de l'époque. C'est exactement le contraire qui est arrivé. Ces retrouvailles avec Tistou ont été fabuleuses et m'ont fait un bien fou.

 

 

Sa naïveté et sa lucidité, sa douceur et sa détermination, sa fragilité et sa puissance.

 

Voyez-vous, je suis comme beauoup de gens, une ambassadrice du  «Petit prince» de Saint-Exupéry dont je possède la montre, le stylo, le sac, etc... Eh bien, en toute sincérité, je me rends compte aujourd'hui que, pour moi, Tistou dépasse de loin le « Petit Prince » dans son universalité.

Je réalise avec un peu de tristesse que le  « Petit Prince » a peut-être bénéficié d'un meilleur «marketing », mais que Tistou est un porte-parole pacifiste encore plus poétique et plus intense que le personnage de Saint-Exupéry.

«Tistou les pouces verts» de Maurice Druon

Je veux donc aujourd'hui rendre justice à Tistou et son auteur Maurice Druon.

Merci à vous deux de semer de l'espoir et d'embellir le quotidien. Vous êtes tous les deux arrivés en haut de l'échelle de glycine, mais il nous reste à nous votre livre... et toutes les fleurs de la Terre.