Surdité et cécité

Publié le 14 Août 2014

Surdité et cécité

La bande-dessinée « Annie Sullivan & Helen Keller » de Joseph Lambert permet d'une part de découvrir ou de mieux connaître le « miracle » pédagogique et éducatif que ces deux femmes ont réalisé, mais aussi de prendre conscience de ce que représente l'apprentissage de la langue des signes pour une personne sourde.

Nous avons déjà évoqué ici la LDS afin de l'apprendre en regardant d'autres personnes la pratiquer. Ceci n'était toutefois pas une solution envisageable pour Helen Keller puisqu'elle était aveugle. Mais, Annie Sullivan ne baissa pas les bras et parvint à lui permettre de communiquer malgré tout.

Ainsi, comme on le voit dans l'illustration tirée du livre, Helen Keller « signait » chaque lettre et épelait tous les mots. Il est presque impossible de s'imaginer ce que cela pouvait représenter, nous ne pouvons que tenter d'approcher ce qu'elle vécut en faisant l'essai d'épeler chacun des mots de la prochaine phrase que nous prononcerons ! Et nous pouvons parler... Hellen Keller était également muette.