Dyspraxie

Publié le 24 Juillet 2014

La dyspraxie, vous connaissez ? Moi, depuis peu.

 

Les hasards de la vie ont fait que ce mot est apparu sur ma route à plusieurs reprises. Intriguée, j'ai tenté d'en savoir un peu plus sur ce dysfonctionnement dont certaines personnes sont atteintes et... j'ai vite fait demi-tour. Lorsque les mots devant servir à définir un terme inconnu doivent chacun faire l'objet d'une nouvelle recherche, c'est décourageant. 

J'aime les maximes en général et en particulier celle qui dit «ce qui se conçoit clairement s'énonce clairement ». Eh ben, pour la dyspraxie, c'était pas gagné !

 

Heureusement, deux personnes sont venues à mon secours.

 

La première, ce fut Louise qui à l'aide de quelques photos et d'un témoignage sincère a dit l'essentiel de ce qui constitue son quotidien et celui de sa Merveille.

 

Le second, c'est Patrice Favaro et son Jésus de « La vérité crue » qui, eux aussi, ont dit en toute simplicité ce qu'être dyspraxique peut signifier lorsque, par exemple, l'on veut « comme tout le monde » monter à une échelle ! 

 

Deux lectures pour mieux comprendre, deux lectures pour avoir des « indices » lorsque nous croisons des « DYS », deux lectures pour aller au-delà du « ils sont pas normaux ceux-là », deux lectures comme deux premiers pas sur un chemin qu'il est plus facile de parcourir à plusieurs. 

Dyspraxie