« L'orangeraie » de Larry Tremblay

Publié le 16 Juin 2014

« L'orangeraie » de Larry Tremblay

Le Québec : un pays, des livres, toujours plus de livres ! Les dernières recrues se retrouvent toutes ici.

***********************************************************************************************************

« L'orangeraie » de Larry Tremblay

J'attendais trop de ce roman je crois.

J'ai attendu trop longtemps pour le lire et j'ai trop entendu d'éloges à son propos.

Je m'attendais donc à lire le « chef-d'oeuvre du siècle ! »

Du coup, j'ai manqué le plaisir simple de le découvrir et de l'apprécier.

Cela reste bien sûr un très bon livre, mais il a été pour moi une déception.

Trois thèmes principaux y sont abordés : la guerre, la religion, la fraternité.

Sur le premier, j'avais été plus touchée récemment par les mots de Paule Noyart dans «La danse d'Issam ».

Sur le second, et bien qu'il s'agisse d'une autre religion, l'approche de Pearl Buck dans « Pivoine » m'avait paru plus sensible.

Enfin, concernant la fraternité (au sens premier du terme), j'avoue ne pas avoir de prédilection pour ce thème et cet aspect-là ne m'a pas rejointe non plus.

Une déception pour moi donc. Mais, je le redis ici, ce livre mérite le succès qu'il a, car il s'attaque à un sujet difficile et le traite avec habileté. Il s'est juste trouvé pour moi au mauvais endroit au mauvais moment. Amed/Aziz, j'en suis certaine, comprendrait fort bien mon sentiment.