Le handicap

Publié le 2 Février 2014

J'écris ce billet suite à la réception de messages demandant pourquoi les bracelets handisport ont fait leur apparition sur ce blog.

 

Je veux simplement ici faire part de la prise de conscience qui a été la mienne il y maintenant quelques temps.

 

Éprouvée lors de mon enfance et de ma jeunesse par des événements marquants tels que l'agression sexuelle et le suicide, je pensais connaître la signification du mot souffrance. Je crois désormais plutôt qu'il s'agissait du terme drame.

 

Aussi douloureuses qu'aient été ces épreuves, elles ont été vécues à un moment précis et ont pris fin. Il faut ensuite de nombreuses années pour « faire son deuil », « apprendre à vivre avec ce manque, ce souvenir, ces cicatrices ». Mais, c'est fini.

 

Le handicap n'est pas un drame. L'on n'en fait pas le deuil, l'on n'en cicatrise pas. Le handicap est un mode de vie QUOTIDIEN.

 

Avec beaucoup d'efforts, l'on peut parvenir à « oublier » une agression. Le handicap, lui, se présente de nouveau chaque matin.

 

L'expression « vivre avec un handicap » est celle qu'il faut retenir ici je crois. «Il» est là, aux côtés de ceux qui ne l'ont pas invité, il est fidèle, il répond toujours présent.

On peut le détester, mais cela ne fait qu'empirer les choses. Mieux vaut donc tenter d'en faire un allié.

 

Ce que j'écris ici en quelques lignes représente parfois des années, des décennies, une vie.

 

Certaines personnes ne parviennent jamais à accepter cette «présence», d'autres la tolèrent, certains finalement l'apprivoisent et s'en font complices. Cette complicité leur permet parfois de réaliser de grandes choses, de devenir de grands sportifs, des champions olympiques.

 

Savoir transformer ainsi un intrus en ami avec qui l'on partage les plus beaux moments de notre vie est tout simplement magique. 

Les personnes handicapées sont des magiciennes.

 

Le handicap