« Mon ami, le paysage » d'Émile Verhaeren

Publié le 28 Janvier 2014

La lecture de « La nuit d'Ostende » de Paule Noyart me permet aujourd'hui de découvrir Émile Verhaeren et ces quelques vers extraits de «Mon ami, le paysage» qui à eux seuls résument la joie qui est la mienne chaque matin lorsque je regarde par la fenêtre.

J'ai pour voisin et compagnon
Un vaste et puissant paysage
Qui change et luit comme un visage
Devant le seuil de ma maison.

Émile Verhaeren

« Mon ami, le paysage » d'Émile Verhaeren