« Le sablier des solitudes » de Jean-Simon DesRochers

Publié le 3 Octobre 2013

« Le sablier des solitudes » de Jean-Simon DesRochers

Le Québec : un pays, des livres, toujours plus de livres ! Les dernières recrues se retrouvent toutes ici.

********************************************************************************************************************

« Le sablier des solitudes » de Jean-Simon DesRochers

13 personnages.

13 vies.

13 destins.

13 sexualités.

1 carambolage.

Des morts, des blessés, des survivants.

La vie reprend ses droits pour le mieux ou pour le pire, c'est selon.

De toute façon, elle fait bien ce qu'elle veut, la vie.

Voici, en quelques mots, la ligne narrative du roman de Jean-Simon DesRochers.

Ensuite, il y a le talent de l'auteur. Immense.

Détail après détail, l'on se rapproche de chacun des personnages, on les décortique, on les reconnait.

Analyse sociale acérée. Ni bonne, ni mauvaise. Ni pour, ni contre. Simplement juste.

Au cours de ma lecture, j'ai pensé à Raymond Depardon, à ce « quelque chose » qui sublime la banalité et que Jean-Simon DesRochers possède assurément, à mon humble avis.

« Le sablier des solitudes » de Jean-Simon DesRochers

P.S.

J'ai vécu durant trois ans à Marieville. Je travaillais à Saint-Césaire et/ou à Granby. Je passais tous les jours par Rougemont, parfois la nuit, parfois dans la poudrerie. Je devais porter le numéro 14.

Énorme merci à R+R pour cette excellente suggestion de lecture.